© GLFB-VGLB 2018


La tradition des francs-maçons (hommes et femmes) comporte plusieurs "initiations", en étapes. Une initiation est un rite de passage qui marque l’entrée dans un nouvel univers.



Le travail en loge est basé sur la découverte et l’étude personnelle de "symboles". Le travail à travers un prisme symbolique permet des associations de pensée et une distanciation qui amènera à la connaissance de soi et de l’autre. Ce mode de réflexion n’exclut pas la recherche philosophique ni la réflexion sociétale. C’est une réalité visible ouvrant sur l’invisible.


Pour le reste, il faut le vivre.


L’objectif de la franc-maçonnerie reste le perfectionnement personnel, moral et spirituel sans être religieux.




La GLFB-VGLB affirme son identité maçonnique féminine, son engagement et sa responsabilité particulière dans toutes les réflexions et actions contribuant à l'émancipation des femmes, à la reconnaissance et au respect de leurs droits, à la défense de leur intégrité physique et morale, à l'affirmation de leur dignité, à l'exercice de leur liberté.


Sa devise est Liberté, Egalité, Fraternité.


Liberté, Egalité, Fraternité : les grandes valeurs républicaines demeurent notre "credo".


Les franc-maçonnes partagent leur rêve de liberté, pour elles et pour toutes ; la liberté comme garante d’autonomie; la liberté de penser et d’exprimer ses pensées ; la liberté qu’on proclame sur les murs et les pavés ; la liberté pour s’affranchir de la "pensée unique" ; la liberté qui implique une prise de responsabilité et se fonde sur la connaissance.


Les franc-maçonnes regroupent sans exclusive les femmes de toutes origines. Elles vivent leurs principes aussi bien à l’intérieur du cercle des franc-maçonnes (et francs-maçons) que dans le monde extérieur.


Les franc-maçonnes unies par leurs idéaux et leur initiation, rassemblent alors tous les "moi" pour en faire un "nous". Leur fraternité est un choix de vie.


Et après toutes ces considérations sérieuses, nous vous assurons aussi que les franc-maçonnes gardent, par-devers elles, un sens de l’humour qui permet une distanciation et maintient la liberté de pensée. Si le rire est le propre de l’homme, il est tout aussi bien celui de la femme.


Le chantier est vaste et plus nombreuses nous serons, unies et solidaires, plus il avancera.

La démarche et ses valeurs